Archive dans novembre 2018

Définition de la Base de données clients

 

Glossaire Marketing – Définition de Base de données clients
Terminologie Définition
Base de données clients

Une base de données ou database, stocke et conserve des données brutes ou des informations collectées. Ces informations peuvent être de différentes natures et complémentaires ou regroupables. Ainsi en est-il des données diverses qui peuvent être collectées sur les individus pour constituer un fichier de prospects puis de clients.

Les bases de données sont informatisées et permettent la collecte, le stockage puis l’organisation des données, et l’utilisation de l’information. Un système de gestion de base de données en particulier un logiciel de traitement des données va rendre l’information brute utilisable.

Les systèmes de bases de données trouvent leur application en marketing, avec les bases de données clients des entreprises qui va enregistrer des informations relatives aux clients ou aux prospects : l’adresse email, le numéro de téléphone, l’âge, la situation familiale, le nombre d’enfants mais aussi les informations relatives au comportement d’achat. Ainsi, des questionnaires peuvent permettre d’affiner la connaissance du client ou du prospect en aidant à la collecte de données supplémentaires : quel poste occupe le prospect ou le client,quel est son salaire, quelles sont ses habitudes de consommation…

Une fois traitées ces informations deviennent exploitables en marketing: ciblage ou personnalisation de l’offre…, L’entreprise dispose d’informations qui lui permettent d’activer un prospect et de fidéliser sa clientèle existante.

Définition du Marketing B2C, Business to Consumer

 

Glossaire Marketing – définition de Marketing B2C
Terminologie Définition
Marketing B2C

Le marketing B2C ou marketing business to consumer est l’ensemble des opérations marketing qui s’adresse aux non professionnels ie aux consommateurs.

Le marketing dit B2C est utilise des techniques marketing particulières pour réaliser des actions directes ou indirecte en direction des consommateurs (distribution gratuite d’échantillons d’un nouveau produit en phase de lancement, des campagnes marketing (publicité, emailing ) afin de développer leurs clientè existante ou une niche nouvelle.

A l’origine, le marketing B2C était un marketing de masse (mass marketing ou marketing indifféérencié) qui a évolué aujourd’hui vers un marketing one to one personnalisé, avec le ciblage des individus, le marketing B2C a transformé son approche du client ou prospect.

Avec l’avénement des réseaux sociaux s’est développée une nouvelle approche du consommateur, en effet l’entreprise va à leur rencontre sur ces réseaux sociaux qui comptent des centaines de millions de membres !

le marketing mobile, le marketing de réseau ou l’affiliation et Le marketing automation – Parie 3

 

Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing: le marketing mobile, le marketing de réseau ou l’affiliation et Le marketing automation – Parie 3

Le marketing mobile

Le marketing mobile est l’utilisation de techniques marketing spécialement pour les mobiles, en particulier les smartphones et les tablettes bien que ces derniers soient plus utilisés chez soi, afin d’atteindre les internautes mobiles. le marketing mobile s’est développé avec l’accroissement exponentiel de l’utilisation des devices mobiles qui a conduit à la construction de versions mobiles des sites web et au développement d’applications spécifiques pour les mobiles (certaines entreprises ou marques proposant même leur propre applications (site d’actualité, plateforme de e-commerce…) Les débuts du marketing mobile est marqué par l’utilisation de SMS principalement envoyés aux internautes cibles. Cela se traduit: Soit par une campagne marketing dite Pull: le produit est poussé vers le client. Ainsi, l’internaute cible peut être invité via un SMS ou des Push notification à y répondre en envoyant à son tour un SMS ce qui lui donne droit à des réduction, à une invitation pour un salon… , à participer à des jeux-concours organisés par la firme. L’entreprise de cette manière se crée une base de prospect en opt-in. Le pull marketing s’appuie aujourd’hui sur les réseaux sociaux par des actions de communication et publicitaires (l’interaction avec les membres de la communauté appuyé d’une e-reputation sans faille permet un ROI intéressant sur de telles actions).
Soit par une campagne Push: l’entreprise envoye des SMS leur indiquant des offres/Promotions pour les inciter à aller acheter dans leur magasins physiques. Le consommateur est alors attiré vers le produit. Le marketing mobile a depuis évolué et dispose de plusieurs outils pour atteindre/attirer la cible.

Les principales outils du marketing mobile sont notamment :

  1. la création de sites web optimisés pour mobile d’applications mobiles favorisant les interactions avec la cible;
  2. Les campagnes publicitaires optimisées pour les sites et applications mobiles;
  3. Les applications de géolocalisation en situation de mobilité qui autorisent des actions de type push pour envoyer les cibles vers le point de vente (store locator, web to sttore ou walk to store);
  4. L’utilisation des SMS ou les Push notification pour mobiles ;
  5. Les réseaux sociaux très utilisés sur les devices mobiles;
  6. Le référencement local;
  7. ……

Le marketing mobile est devenu un enjeu important pour les entreprises qui y investissent massivement. En effet les chiffres parlent d’eux-même et montre que la mobilité est à prendre en compte dans les budget marketing :

  1. 3 français sur 4 disposent d’un smartphone;
  2. 80% des actions sur les réseaux sociaux se fait sur des devices mobiles;
  3. 69% des emails sont ouverts sur mobile;
  4. Plus de 50% des mobinautes utilisent la géolocalisation sur leur smartphone;
  5. 49 % des dépenses publicitaires sont spécifiques au mobile.
  6. 51.3% de l’utilisation de l’Internet se fait sur mobile
  7. 51% du budget publicitaire des marques Les marques média au mobile
  8. 82 % des mobinautes utilisent leur Smartphone pour s’informer et prendre des décisions d’achat ;
  9. 37 % des utilisateurs sont plus susceptibles de faire un achat sur un site web mobile optimisé ;
  10. 93% des utilisateurs qui font une recherche d’informations sur un produit sur mobile finissent par acheter le produit concerné.
  11. Les prospects convertis en clients achètent 3 fois plus souvent sur application que sur web mobile ;
  12. 59,50 % des revenus totaux de la publicité Google sur le net proviennent de la pub mobile ;
  13. Les publicités sur mobile représentent 79 % du business de Facebook ;

le marketing de réseau et l’affiliation

Le marketing de réseau (multi level marketing), qui n’a rien à voir avec une vente pyramidale, est appelé aussi marketing relationnel ou marketing à paliers multiples ou vente en réseau par cooptation, ou encore vente par réseau coopté, est une structure de vente en réseau comme son nom l’indique. Dans ce système, les vendeurs vont parrainer de nouveaux vendeurs et sont rémunérés sous forme de commissions. Avec ce modèle économique, il n’y a pas de coût lié au recrutement ni à la formation des vendeurs, et le bouche à oreille (les boutons de partage sur les pages de site, blogs, réseaux sociaux…) éliminant les coûts publicitaire. La vente nous viens des États-Unis (1940), des sociétés comme Tupperware ont participé à son développement dans le monde dès 1950 et l’entreprise se développe (augmentation de son CA, développement de sa structure de vente, notoriété,…)

Le marketing de résaeu fonctionne dans le respect de la loi française. Ainsi :

D’après la loi Code de la consommation… Art. L.122-6, est interdit :

La vente pratiquée par le procédé dit de la boule de neige ou tous autres procédés analogues consistant en particulier à offrir des marchandises au public en lui faisant espérer l’obtention de ces marchandises à titre gratuit ou contre remise d’une somme inférieure à leur valeur réelle et en subordonnant les ventes au placement de bons ou de tickets à des tiers ou à la collecte d’adhésions ou inscriptions.

D’après la loiLoi sur la concurrence… Art. 55. sur la Vente pyramidale :

Cette disposition prévoit qu’un systéme de commercialisation à paliers multiples constitue un « système de vente pyramidale » illégal lorsque les participants reçoivent une rémunération pour le recrutement d’autres participants, qu’ils doivent effectuer certains achats pour participer au système, qu’ils doivent se procurer des quantités déraisonnables de produits ou qu’ils ne bénéficient pas d’une garantie de rachat à des conditions commerciales raisonnables.

D’après la loiLoi n° 95- 96 du 1er février 1995, J.O. du 2 février :

En outre, il est interdit, dans ces mêmes réseaux, d’obtenir d’un adhérent ou affilié l’acquisition d’un stock de marchandises destinées à la revente sans garantie de reprise du stock aux conditions de l’achat, déduction faite éventuellement d’une somme n’excédant pas 10. p 100 du prix correspondant. Cette garantie de reprise peut toutefois être limitée à une période d’un an après l’achat.

D’aprês la loi Loi n° 95- 96 du 1er février 1995, J.O. du 2 février :

Dans le cas de réseaux de vente constitués par recrutement en chaîne d’adhérents ou d’affiliés, il est interdit d’obtenir d’un adhérent ou affilié du réseau le versement d’une somme correspondant à un droit d’entrée ou À l’acquisition de matériels ou de services à vocation pédagogique, de formation, de démonstration ou de vente ou de tout autre matériel ou service analogue, lorsque ce versement conduit à un paiement ou à l’attribution d’un avantage bénéficiant à un ou plusieurs adhérents ou affiliés du réseau.

D’après la loi sur la concurrence Art. 55. : Vente pyramidale :

L’alinéa 55-1-b interdit les SCPM dans lesquels une personne doit, pour devenir participant, fournir une contrepartie pour une quantité déterminée d’un produit. Cette disposition interdit également les SCPM dans lesquels les participants doivent acheter des produits pour recevoir une commission ou des bénéfices plus élevés. Elle permet toutefois l’achat de produits au prix coûtant par un participant à des fins promotionnelles. Par conséquent, un système pourrait ne pas soulever de problème au regard de cette disposition si un nouveau participant était tenu d’acheter une « trousse de départ » (manuel, instructions, échantillons du produit, matériel publicitaire) au prix coûtant plus les frais de manutention et d’envoi. le Commissaire prendra également en considération le fait qu’une partie importante des ventes sont faites à des individus qui ne participent pas au systême puisque l’absence de telles ventes pourrait indiquer qu’il existe en fait une obligation d’achat et soulever ainsi un problème au regard de la disposition. Le Commissaire est d’avis qu’une obligation d’achat peut être contraire à la disposition, ce qui n’est pas le cas d’une obligation de vente.

 

Le marketing automation

Le marketing automation est l’utilisation de méthodes et techniques qui conduisent à l’automatisation de campagnes ou d’actions marketing. Mais en réalité le marketing automation va permettre d’optimiser les actions de prospection afin d’optimiser la génération de leads ciblés jusqu’à leur murissement. Cette forme de marketing peut être pratiqué en B to B ou en B to C lorsque le processus d’achat est long voire complexe. Ainsi, afin d’atteindre l’objectif qui est de conclure des ventes en fin de processus, le marketing autation va s’appuyer sur la création et la promotion de contenus de qualité avec des formulaires et des landing pages optimisés, à la création d’événements marquants provaquant un good buzz, ce afin de générer des leads qualifés.

Les techniques et les outils employés doivent permettre d’automatiser les actions répétitives chronophages. L’e-mailing étant l’outil clef pour garder le contact avec le prospect et permet le lead nurturing, aidé d’outils d’analyse du comportement des leads ( sa navigation: pages vues sur le site, ouverture ou non d’un e-mail envoyé est-il en interaction avec l’entreprise sur les réseaux sociaux ?). Cette analyse va conduire à une offre de contenus personnalisé selon le scoring du lead.

Enfin les logiciels d’automation vont permettre de qualifier vos prospects, de réaliser du lead nurturing en leur apportant le contenu adéquat suivant leur score, de les engager: ils deviennent clients ou renouvellent leurs achats.

SMO ou Social Media Optimisation – Optimisation pour les médias sociaux – Partie 2

 

Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing: SMO ou Social Media Optimisation ie Optimisation pour les médias sociaux – Partie 2

SMO ou Social Media Optimisation ie Optimisation pour les médias sociaux.

Les réseaux sociaux sont constitués par l’ensemble des sites web favorisant la création et le développement de réseaux d’amis ou professionnels et mettant au service de leurs membres des outils et interfaces interactifs pour communiquer et mettre en évidence leurs offre, proposition ou créations…
Dans le cadre de l’InBound Marketing, Facebook, Twitter, Linkedin, Viadéo, Pinterest, Tumblr, Qzone, Baidu Tieba… les plus connus, constituent des outils marketing incontournables, En effet le nombre d’internautes qui y interagissent est phénoménal – plus de 3.3 milliards d’internautes actifs sur les réseaux sociaux! Leurs réseaux préférés sont :

  1. Facebook en tête avec 2,2 milliards d’inscrits
  2. YouTube second avec 1,5 milliard d’inscrits
  3. WhatsApp troisième avec 1,5 milliard d’inscrits
  4. Instagram quatrième avec 1 milliard d’inscrits
  5. Tumblr cinquième 794 millions d’inscrits
  6. Qzone sixième 563 millions d’inscrits
  7. Sina Weibo septième 392 millions d’inscrits
  8. Google + huitième avec 359 millions d’inscrits
  9. Twitter neuvième 335 millions d’inscrits
  10. Reddit dixième 330 millions d’inscrits
  11. Baidu Tieba onzième 300 millions d’inscrits
  12. LinkedIn douzième 260 millions d’inscrits
  13. Snapchat treizième 255 millions d’inscrits
  14. Pinterest quatorzième 200 millions d’inscrits

Les réseaux sociaux, une opportunité marketing pour soutenir votre business

Votre présence sur les réseaux sociaux est donc rendu obligatoire eu égard à l’énorme opportunité qu’ils représentent en terme de prospection et de possibilité de ciber de manière qualitative. Pour ce faire, il est indispensable faire du SMO ou Social Media Optimisation ie Optimisation pour les médias sociaux: c’est le référencement social de vos activités sur le web qui consiste en l’utilisation de méthodes éprouvées de marketing via les réseaux sociaux pour attirer des visiteurs vers des contenus de blogs et de sites web; quels sont ces méthodes ?
Dans un premier temps, il s’agira d’ajouter des éléments sociaux sur votre site web et blog: boutons de partage, de vote, des outils d’intégration de contenus (vidéos) et le code source pour leurs diffusions sur les réseaux sociaux et d’autres sites,… Ensuite, il suffira de partager vos contenus sur vos réseaux sociaux, mais aussi rester à l’écoute de l’actualité qui touche vos domaines d’activité afin que vos contenus collent à la tendance du moment. Enfin en étant actifs sur des blogs tiers vous partagerez votre expertise dans vos domaines et vous ferez du SEO en y laisssant vos liens de site ou de blogs
Le SMO viendra compléter votre travail de SEM et donc de SEO. Ainsi un SMO bien construit sera favorable à votre référencement sur les moteurs de recherche, en effet le SMO en utilisant les méthodes du marketing viral va participer à votre tissage de vos liens sur la toile vers votre blog et site internet. L’optimisation se traduisant en particulier par l’utilisation de termes clefs propres à votre activité, sur vos sites et blogs ainsi que dans vos posts sur les réseaux mais sans excès !
Enfin le SMO (social media optimization) participe à la création de l’e-réputation et à son développement. Pour ce faire, le professionnel devra créer et animer sa communauté sur les réseaux sociaux adéquats. Ainsi, alors que FaceBook, permet de mieux interagir avec une communauté, d’être visible et accessible de même que Google+, Twitter va permettre de développer un support de service après vente, tandis que LinkedIn favorise la mise en avant d’une identité professionnelle et de développer son réseau professionnel. Une fois le réseau social déterminé, il est indispensable d’apporter aux internautes ciblé du contenu de qualité et mettre à la disposition de la communauté un communauty manager dynamique, accessible, qui pourra réagir très vite en cas de bad buzz afin de conserver l’image de l’entreprise ou de la marque intacte voire de l’améliorer en sachant tourner à son avantage une critique négative ou en amplifiant l’effet des critiques positives. Il est donc nécessaire d’effectuer une veille de ce qui se dit sur vous sur la toile ! Le professionnel doit donc savoir gérer son e-réputation, booster sa notoriété auprès de ces cibles afin d’acquérir ainsi de nouveaux leads qualifiés et de garder ses clients.

Afin d’optimiser votre action sur les réseaux sociaux, il est indispensable d’y publier régulierement et à une certaine fréquence. Mais inutile de publier toutes les minutes un à trois posts par jour suffisent suivant le réseau social. Et publiez aux heures d’affluences : 9h, 14h, 18h par exemple.

Les réseaux sociaux sont des outils gratuits qui vont vous permettre d’augmenter vos taux de conversion de vos visiteurs en lead qualifiés.

Précédent(s) article(s) sur Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing

Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing: e-mail marketing

Show Buttons
Hide Buttons
Aller à la barre d’outils