le marketing mobile, le marketing de réseau ou l’affiliation et Le marketing automation – Parie 3

 

Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing: le marketing mobile, le marketing de réseau ou l’affiliation et Le marketing automation – Parie 3

Le marketing mobile

Le marketing mobile est l’utilisation de techniques marketing spécialement pour les mobiles, en particulier les smartphones et les tablettes bien que ces derniers soient plus utilisés chez soi, afin d’atteindre les internautes mobiles. le marketing mobile s’est développé avec l’accroissement exponentiel de l’utilisation des devices mobiles qui a conduit à la construction de versions mobiles des sites web et au développement d’applications spécifiques pour les mobiles (certaines entreprises ou marques proposant même leur propre applications (site d’actualité, plateforme de e-commerce…) Les débuts du marketing mobile est marqué par l’utilisation de SMS principalement envoyés aux internautes cibles. Cela se traduit: Soit par une campagne marketing dite Pull: le produit est poussé vers le client. Ainsi, l’internaute cible peut être invité via un SMS ou des Push notification à y répondre en envoyant à son tour un SMS ce qui lui donne droit à des réduction, à une invitation pour un salon… , à participer à des jeux-concours organisés par la firme. L’entreprise de cette manière se crée une base de prospect en opt-in. Le pull marketing s’appuie aujourd’hui sur les réseaux sociaux par des actions de communication et publicitaires (l’interaction avec les membres de la communauté appuyé d’une e-reputation sans faille permet un ROI intéressant sur de telles actions).
Soit par une campagne Push: l’entreprise envoye des SMS leur indiquant des offres/Promotions pour les inciter à aller acheter dans leur magasins physiques. Le consommateur est alors attiré vers le produit. Le marketing mobile a depuis évolué et dispose de plusieurs outils pour atteindre/attirer la cible.

Les principales outils du marketing mobile sont notamment :

  1. la création de sites web optimisés pour mobile d’applications mobiles favorisant les interactions avec la cible;
  2. Les campagnes publicitaires optimisées pour les sites et applications mobiles;
  3. Les applications de géolocalisation en situation de mobilité qui autorisent des actions de type push pour envoyer les cibles vers le point de vente (store locator, web to sttore ou walk to store);
  4. L’utilisation des SMS ou les Push notification pour mobiles ;
  5. Les réseaux sociaux très utilisés sur les devices mobiles;
  6. Le référencement local;
  7. ……

Le marketing mobile est devenu un enjeu important pour les entreprises qui y investissent massivement. En effet les chiffres parlent d’eux-même et montre que la mobilité est à prendre en compte dans les budget marketing :

  1. 3 français sur 4 disposent d’un smartphone;
  2. 80% des actions sur les réseaux sociaux se fait sur des devices mobiles;
  3. 69% des emails sont ouverts sur mobile;
  4. Plus de 50% des mobinautes utilisent la géolocalisation sur leur smartphone;
  5. 49 % des dépenses publicitaires sont spécifiques au mobile.
  6. 51.3% de l’utilisation de l’Internet se fait sur mobile
  7. 51% du budget publicitaire des marques Les marques média au mobile
  8. 82 % des mobinautes utilisent leur Smartphone pour s’informer et prendre des décisions d’achat ;
  9. 37 % des utilisateurs sont plus susceptibles de faire un achat sur un site web mobile optimisé ;
  10. 93% des utilisateurs qui font une recherche d’informations sur un produit sur mobile finissent par acheter le produit concerné.
  11. Les prospects convertis en clients achètent 3 fois plus souvent sur application que sur web mobile ;
  12. 59,50 % des revenus totaux de la publicité Google sur le net proviennent de la pub mobile ;
  13. Les publicités sur mobile représentent 79 % du business de Facebook ;

le marketing de réseau et l’affiliation

Le marketing de réseau (multi level marketing), qui n’a rien à voir avec une vente pyramidale, est appelé aussi marketing relationnel ou marketing à paliers multiples ou vente en réseau par cooptation, ou encore vente par réseau coopté, est une structure de vente en réseau comme son nom l’indique. Dans ce système, les vendeurs vont parrainer de nouveaux vendeurs et sont rémunérés sous forme de commissions. Avec ce modèle économique, il n’y a pas de coût lié au recrutement ni à la formation des vendeurs, et le bouche à oreille (les boutons de partage sur les pages de site, blogs, réseaux sociaux…) éliminant les coûts publicitaire. La vente nous viens des États-Unis (1940), des sociétés comme Tupperware ont participé à son développement dans le monde dès 1950 et l’entreprise se développe (augmentation de son CA, développement de sa structure de vente, notoriété,…)

Le marketing de résaeu fonctionne dans le respect de la loi française. Ainsi :

D’après la loi Code de la consommation… Art. L.122-6, est interdit :

La vente pratiquée par le procédé dit de la boule de neige ou tous autres procédés analogues consistant en particulier à offrir des marchandises au public en lui faisant espérer l’obtention de ces marchandises à titre gratuit ou contre remise d’une somme inférieure à leur valeur réelle et en subordonnant les ventes au placement de bons ou de tickets à des tiers ou à la collecte d’adhésions ou inscriptions.

D’après la loiLoi sur la concurrence… Art. 55. sur la Vente pyramidale :

Cette disposition prévoit qu’un systéme de commercialisation à paliers multiples constitue un « système de vente pyramidale » illégal lorsque les participants reçoivent une rémunération pour le recrutement d’autres participants, qu’ils doivent effectuer certains achats pour participer au système, qu’ils doivent se procurer des quantités déraisonnables de produits ou qu’ils ne bénéficient pas d’une garantie de rachat à des conditions commerciales raisonnables.

D’après la loiLoi n° 95- 96 du 1er février 1995, J.O. du 2 février :

En outre, il est interdit, dans ces mêmes réseaux, d’obtenir d’un adhérent ou affilié l’acquisition d’un stock de marchandises destinées à la revente sans garantie de reprise du stock aux conditions de l’achat, déduction faite éventuellement d’une somme n’excédant pas 10. p 100 du prix correspondant. Cette garantie de reprise peut toutefois être limitée à une période d’un an après l’achat.

D’aprês la loi Loi n° 95- 96 du 1er février 1995, J.O. du 2 février :

Dans le cas de réseaux de vente constitués par recrutement en chaîne d’adhérents ou d’affiliés, il est interdit d’obtenir d’un adhérent ou affilié du réseau le versement d’une somme correspondant à un droit d’entrée ou À l’acquisition de matériels ou de services à vocation pédagogique, de formation, de démonstration ou de vente ou de tout autre matériel ou service analogue, lorsque ce versement conduit à un paiement ou à l’attribution d’un avantage bénéficiant à un ou plusieurs adhérents ou affiliés du réseau.

D’après la loi sur la concurrence Art. 55. : Vente pyramidale :

L’alinéa 55-1-b interdit les SCPM dans lesquels une personne doit, pour devenir participant, fournir une contrepartie pour une quantité déterminée d’un produit. Cette disposition interdit également les SCPM dans lesquels les participants doivent acheter des produits pour recevoir une commission ou des bénéfices plus élevés. Elle permet toutefois l’achat de produits au prix coûtant par un participant à des fins promotionnelles. Par conséquent, un système pourrait ne pas soulever de problème au regard de cette disposition si un nouveau participant était tenu d’acheter une « trousse de départ » (manuel, instructions, échantillons du produit, matériel publicitaire) au prix coûtant plus les frais de manutention et d’envoi. le Commissaire prendra également en considération le fait qu’une partie importante des ventes sont faites à des individus qui ne participent pas au systême puisque l’absence de telles ventes pourrait indiquer qu’il existe en fait une obligation d’achat et soulever ainsi un problème au regard de la disposition. Le Commissaire est d’avis qu’une obligation d’achat peut être contraire à la disposition, ce qui n’est pas le cas d’une obligation de vente.

 

Le marketing automation

Le marketing automation est l’utilisation de méthodes et techniques qui conduisent à l’automatisation de campagnes ou d’actions marketing. Mais en réalité le marketing automation va permettre d’optimiser les actions de prospection afin d’optimiser la génération de leads ciblés jusqu’à leur murissement. Cette forme de marketing peut être pratiqué en B to B ou en B to C lorsque le processus d’achat est long voire complexe. Ainsi, afin d’atteindre l’objectif qui est de conclure des ventes en fin de processus, le marketing autation va s’appuyer sur la création et la promotion de contenus de qualité avec des formulaires et des landing pages optimisés, à la création d’événements marquants provaquant un good buzz, ce afin de générer des leads qualifés.

Les techniques et les outils employés doivent permettre d’automatiser les actions répétitives chronophages. L’e-mailing étant l’outil clef pour garder le contact avec le prospect et permet le lead nurturing, aidé d’outils d’analyse du comportement des leads ( sa navigation: pages vues sur le site, ouverture ou non d’un e-mail envoyé est-il en interaction avec l’entreprise sur les réseaux sociaux ?). Cette analyse va conduire à une offre de contenus personnalisé selon le scoring du lead.

Enfin les logiciels d’automation vont permettre de qualifier vos prospects, de réaliser du lead nurturing en leur apportant le contenu adéquat suivant leur score, de les engager: ils deviennent clients ou renouvellent leurs achats.

SMO ou Social Media Optimisation – Optimisation pour les médias sociaux – Partie 2

 

Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing: SMO ou Social Media Optimisation ie Optimisation pour les médias sociaux – Partie 2

SMO ou Social Media Optimisation ie Optimisation pour les médias sociaux.

Les réseaux sociaux sont constitués par l’ensemble des sites web favorisant la création et le développement de réseaux d’amis ou professionnels et mettant au service de leurs membres des outils et interfaces interactifs pour communiquer et mettre en évidence leurs offre, proposition ou créations…
Dans le cadre de l’InBound Marketing, Facebook, Twitter, Linkedin, Viadéo, Pinterest, Tumblr, Qzone, Baidu Tieba… les plus connus, constituent des outils marketing incontournables, En effet le nombre d’internautes qui y interagissent est phénoménal – plus de 3.3 milliards d’internautes actifs sur les réseaux sociaux! Leurs réseaux préférés sont :

  1. Facebook en tête avec 2,2 milliards d’inscrits
  2. YouTube second avec 1,5 milliard d’inscrits
  3. WhatsApp troisième avec 1,5 milliard d’inscrits
  4. Instagram quatrième avec 1 milliard d’inscrits
  5. Tumblr cinquième 794 millions d’inscrits
  6. Qzone sixième 563 millions d’inscrits
  7. Sina Weibo septième 392 millions d’inscrits
  8. Google + huitième avec 359 millions d’inscrits
  9. Twitter neuvième 335 millions d’inscrits
  10. Reddit dixième 330 millions d’inscrits
  11. Baidu Tieba onzième 300 millions d’inscrits
  12. LinkedIn douzième 260 millions d’inscrits
  13. Snapchat treizième 255 millions d’inscrits
  14. Pinterest quatorzième 200 millions d’inscrits

Les réseaux sociaux, une opportunité marketing pour soutenir votre business

Votre présence sur les réseaux sociaux est donc rendu obligatoire eu égard à l’énorme opportunité qu’ils représentent en terme de prospection et de possibilité de ciber de manière qualitative. Pour ce faire, il est indispensable faire du SMO ou Social Media Optimisation ie Optimisation pour les médias sociaux: c’est le référencement social de vos activités sur le web qui consiste en l’utilisation de méthodes éprouvées de marketing via les réseaux sociaux pour attirer des visiteurs vers des contenus de blogs et de sites web; quels sont ces méthodes ?
Dans un premier temps, il s’agira d’ajouter des éléments sociaux sur votre site web et blog: boutons de partage, de vote, des outils d’intégration de contenus (vidéos) et le code source pour leurs diffusions sur les réseaux sociaux et d’autres sites,… Ensuite, il suffira de partager vos contenus sur vos réseaux sociaux, mais aussi rester à l’écoute de l’actualité qui touche vos domaines d’activité afin que vos contenus collent à la tendance du moment. Enfin en étant actifs sur des blogs tiers vous partagerez votre expertise dans vos domaines et vous ferez du SEO en y laisssant vos liens de site ou de blogs
Le SMO viendra compléter votre travail de SEM et donc de SEO. Ainsi un SMO bien construit sera favorable à votre référencement sur les moteurs de recherche, en effet le SMO en utilisant les méthodes du marketing viral va participer à votre tissage de vos liens sur la toile vers votre blog et site internet. L’optimisation se traduisant en particulier par l’utilisation de termes clefs propres à votre activité, sur vos sites et blogs ainsi que dans vos posts sur les réseaux mais sans excès !
Enfin le SMO (social media optimization) participe à la création de l’e-réputation et à son développement. Pour ce faire, le professionnel devra créer et animer sa communauté sur les réseaux sociaux adéquats. Ainsi, alors que FaceBook, permet de mieux interagir avec une communauté, d’être visible et accessible de même que Google+, Twitter va permettre de développer un support de service après vente, tandis que LinkedIn favorise la mise en avant d’une identité professionnelle et de développer son réseau professionnel. Une fois le réseau social déterminé, il est indispensable d’apporter aux internautes ciblé du contenu de qualité et mettre à la disposition de la communauté un communauty manager dynamique, accessible, qui pourra réagir très vite en cas de bad buzz afin de conserver l’image de l’entreprise ou de la marque intacte voire de l’améliorer en sachant tourner à son avantage une critique négative ou en amplifiant l’effet des critiques positives. Il est donc nécessaire d’effectuer une veille de ce qui se dit sur vous sur la toile ! Le professionnel doit donc savoir gérer son e-réputation, booster sa notoriété auprès de ces cibles afin d’acquérir ainsi de nouveaux leads qualifiés et de garder ses clients.

Afin d’optimiser votre action sur les réseaux sociaux, il est indispensable d’y publier régulierement et à une certaine fréquence. Mais inutile de publier toutes les minutes un à trois posts par jour suffisent suivant le réseau social. Et publiez aux heures d’affluences : 9h, 14h, 18h par exemple.

Les réseaux sociaux sont des outils gratuits qui vont vous permettre d’augmenter vos taux de conversion de vos visiteurs en lead qualifiés.

Précédent(s) article(s) sur Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing

Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing: e-mail marketing

Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing

 

Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing: e-mail marketing, SMO ou Social Media Optimisation ie Optimisation pour les médias sociaux, Le marketing mobile, le marketing de réseau et l’affiliation, Le marketing social

Les outils de l’InBound marketing et du e-marketing: e-mail marketing – Première partie

E-mail marketing

L’e-mail marketing constitue le levier par excellence pour rentabiliser l’investissement d’une campagne marketing. l’e-mailing va permettre en effet de transformer par la prise de contact avec les prospects ayant donné leur adresse mail en clients et de les fidéliser. L’e-mailing doit être alors utilisé à des fins relationnels (newsletters: les contacts gagnés ne doivent pas être perdus: les clients ou les prospects en phase de devenir clients) puis commerciales (les clients acquis sont susceptibles d’acheter de nouveaux produits de l’entreprise ou de renouveler régulièrement leur achat de tel ou tel produit)

De plus l’e-mailing devient de plus en plus personnalisé grâce au trigger marketing et à l’automation qui permet aujourd’hui d’individualiser les e-mails (offre spéciale envoyée au client pour son anniversaire), au marketing prédictif ou ensemble d’outils marketing qui permettent d’analyser et de modéliser des comportements clients et prospects afin d’anticiper leurs actions futures à partir de leur comportement présent et passé…

D’après les données récentes sur l’e-mailing (comarketing-news, Aberdeen Campaign Monitor, Chief Marketer, DMA Janvier 2018):

  1. 98% des utilisateurs d’emails ont entre 16 à 65 ans en 2017, et 90 % continuent de se servir de l’emailing au moins une fois par semaine;
  2. 81 % sont inscrits à au moins une newsletter;
  3. 67% des internautes ont au moins 2 adresses mails et sont abonnés à plus de 6 newsletters;
  4. A L’ère du responsive et du personnalisé, 14% de plus de taux de clic quand le mail est personnalisé et améliore de 10% le taux de conversion, et 26 % de chances supplémentaires qu’un email personnalisé soit ouvert. 61 % lisent leurs emails sur un smartphone (+ de 23 millions de personnes en France);
  5. 75% des personnes se rendent en boutique pour acheter un produit ou service promu dans une newsletter;
  6. 76 % des abonnés à une newsletter affirment avoir acheté un produit ou service en ligne en cliquant sur le lien présent dans le mail;
  7. 77 % du ROI des emails provient de campagnes segmentées et bien ciblées au départ;
  8. 52% des internautes préfèrent interagir avec les marques par l’emailing, devant les réseaux sociaux. L’ email est le canal préféré des internautes pour intéragir avec les marques devant les réseaux sociaux (à raison de 52 %);

Les avantages de l’e-mailing sont nombreux, c’est donc un outil à utiliser lors de campagnes marketing et en particulier dans le cadre de l’InBound Marketing. En effet, L’e-mail marketing est peu couteux, il permet l’automatisation, la personnalisation et le ciblage par la segmentation de la base de donnée des clients et prospects, il est enteractif et viral (boutons de partage), ses résultats sont rapides et mesurables en temps réel, autorisant si nécessaire une correction en cours de campagne.

Définition de procrastination

Glossaire Marketing – Définition de procrastination
Terminologie Définition
Procrastination La procrastination, du latin pro – en avant – et crastinus – du lendemain, est une tendance à remettre de manière systématique au lendemain ou beaucoup plus tard ce qu’il est possible de faire aujourd’hui. cette réticence à l’action ne se limite pas à certains domaines particuliers de la vie mais peut porter sur tout qui commande une action. Ainsi une personne habituée des retards est un procrastinateur, puisqu’il n’arrive pas à se décider à se mettre au travail d’autant plus si le travail à réaliser n’est pas source de satisfaction immédiate pour lui.

Le retardataire dont le comportement s’est développé avec le temps et s’est enraciné n’est pas forcement quelqu’un qui ne fait rien bien au contraire, il peut effectuer un nombre importants d’activités avec succès mais tant que ces activité ne sont pas en lien avec ce qu’il a décidé de remettre à plus tard. En somme la personne est capable de prouesse mais ne manque pas de selectionner dans ce qu’il doit faire mais pas dans un souci de gestion de son temps ou de ses activités.

Procrastiner sigbifie donc reporter au lendemain ou à plus tard, quelque chose qui peut ou doit être fait, par absence de motivation ou bien par paresse.

La procrastination est le symptôme de l’oblomovisme ie la somme de comportements ou d’état : apathie, léthargie, inertie, engourdissement, de rêverie inactive, qui se manifeste dans l’horreur du travail et de la prise de décision, thème développé par Oblomov et Ivan Gontcharov :

Je ne lis toujours rien, sauf les journaux, et je ne trouve le temps pour rien. Une immense paresse engourdit de plus en plus mon être, et la procrastination du vieux professeur réduit à zéro ma vie utile. Toujours ni but, ni volonté, ni plan, ni énergie, ni espérance ; vie au jour le jour et à vau-l’eau – Un leitmotiv dans le fameux Journal intime d’Henri-Frédéric Amiel

Si vous croyez que Dieu tarde trop, attendez le, asseurez vous qu’il viendra, qu’il n’arrestera pas. Il vous est advis qu’il procrastine, mais en vérité non fait. — (R.P. Alphonse Rodriguez, Practique de la perfection & des vertus chrestiennes & religieuses, 2e partie, traduction par le R.P. Paul Duez)

Sa difficulté à choisir, à se décider, le fait parfois attendre jusqu’au dernier moment : il procrastine, selon le mot de Proust ( repousse au lendemain). — (Michel Pouquet, L’Adolescent et la Psychologie) La mère, Rita, sosie de Greta Garbo, se gavait de chips et de massepains, se saoulait de Marie Brizard et procrastinait dans son lit. Elle pleurnichait, ruminait sa mauvaise fortune et celle de son mari, […]. — (Emmanuel Genvrin, Rock Sakay)

Définition du marketing viral

 

 

Glossaire Marketing – Définition du marketing viral
Terminologie Définition
Marketing viral

Il s’agit de techniques qui se fondent sur une transmission de l’information d’un individu à l’autre: de bouche à oreille, par la messagerie électronique ou par des annonces à caractère commercial originalsous forme vodééo notamment (buzz marketing) qui suscite l’attention et l’envie de partager le message véhiculé par l’annonce. Le vecteur du marketing viral est l’individu qui va communiquer l’information de manière exponentielle à un public ciblé. Les réseaux sociaux sur internet favorisent par leurs outils de partage, la transmission exponentielle de l’information.

L’entreprise s’appuye donc sur le consommateur afin d’améliorer son image, présenter un nouveau produit… Ce type de marketing a un avantage certain quant à son côut qui est très faible par rapport au marketing traditionnel. Ce dernier visant la conquête de nouveaux clients et la fidélisation des clients existants. Il s’agit donc d’une forme de marketing ciblé.

Autres terminologies marketing

Définition du Marketing de contenu

Définition du Marketing événementiel

Définition définition du Marketing ou Mercatique

Définition du Marketing Numérique

Définition du Marketing Prédictif

Définition du Marketing Viral

Définition du marketing prédictif

Glossaire marketing – Définition du marketing prédictif
Terminologie Définition
Marketing prédictif

Il s’agit d’un ensemble d’outils d’analyse visant la modélisation des comportements des consommateurs clients d’une entreprise. Ainsi, cette dernière peut agir en fonction des risques clients (achats irrèguliers, non ouverture des e-mails, absence de visites sur le site web de l’entreprise…).

Pour ce faire, l’entreprise qui dispose de données sur ses clients (données chiffrées, comportement d’achat, réactivité face aux offres…) et va les décortiquer afin d’en déduire des modèles dits prédictifs ie des modèles de comportement type pour ses catégories de ses clients (jeunes, femmes, hommes… acheteurs réguliers ou occasionnels…). Cette connaissance du client va permettre l’optimisation de la relation clients mais aussi aux prospects :

Les objectifs visés sont de savoir : quand et comment contacter le client, que lui dire autrement dit : que lui proposer, comment répondre à ces questions et attentes. La gestion de la relation clients seconde-t-elle l’action de l’entreprise qui peut aller vers le client? ie la réciproque est-t-elle facilitée ? Et le personnel est-t-il compétent pour lui apporter les bonnes réponses qui peuvent conduire à la conclusion d’un achat – secteur des services).

En d’autres termes il s’agit de mettre en évidence le comportement du client face aux offres de l’entreprise et donc aussi de savoir quand, comment (multiplicité des canaux de communication) entrer en contact avec le client mais aussi de savoir à quel client doit s’adresser telle ou telle de ses offres.

Quels sont les outils utiliser pour l’analyse prédictive ?

Les mathématiques : statistiques et probabilités et outil du data mining

L’entreprise va utiliser ses bases de données clients pour déterminer s’il existe une correlation entre les informations dont elle dispose, lui permettant d’orienter son approche du client d’une manière plutôt que d’une autre, d’adapter son offre selon une segmentation de sa base de clients… Ainsi il devient aisé de déterminer par exemple quels sont les clients qui n’ont pas acheter tel ou tel produit de l’entreprise, si les dits produits les intéresse et de faire une offre appropriée.

Avec l’analyse qui est faites des données à postériori, il devient possible aussi de profiler le client dans le temps ie de voir son comportement au cours d’une période mensuelle, annuelle… et de déterminer ses pics d’achats, ses appétences. Et ainsi créer des campagnes marketing (e-mailing) personnalisées et segmentées. Ce qui accroit la rentabilité de la base client et de prospects de l’entreprise.

Définition du marketing numérique

 

Glossaire Marketing -Définition du marketing numérique
Terminologie Définition
Marketing numérique ou Marketing digital

Il s’agit des méthodes marketing propres aux canaux digitaux. Ainsi sur internet nous avons le webmarketing via les pc et tous les types de portatifs que sont notamment les téléphones portables, tablettes, GPS… Le marketing numérique s’appuie sur notamment les médias sur internet comme les réseaux sociaux, la télévision ou vidéo en ligne (advertgaming), les moteurs de recherche…

Avec l’arrivée de nouveaux canaux de communication sont apparues de nouvelles opportunités pour les entreprises et les autres organisations à but non lucratif de communiquer autrement en direction de leur cible, de prospecter et d’apporter des offres ciblées aux consommateurs.

Définition du marketing ou mercatique

 

Glossaire Marketing – Définition du marketing
Terminologie Définition
Marketing ou mercatique

Il s’agit de l’ensemble des outils ayant pour objectifs de maximiser les ventes de l’entreprise Ces outils contribuent à étudier et influencer les besoins et comportements du consommateur afin de réaliser des ajustement continuel de la production ainsi que des méthodes commerciales en fonction des besoins et comportements analysés.

Le marketing ou mercatique regroupe l’étude de marche, l’étude qualitative, l’étude quantitative et l’étude des habitudes et attentes du consommateur ie ces comportements

Les outils employés sont des outils de communication et de marketing: la publicité, le marketing direct, la promotion des ventes et les relations publiques et le Customer Relationship Management – CMR ou Gestion de la Relation Client.

Enfin les actions et les outils visant à adapter l’offre aux besoins et comportements du consommateur sont basé sur un plan de marchéage qui se traduit par les 4 P: politique de produit, de prix, de communication et de distribution.

Article(s) similaire(s)

Marketing évennementiel

Définition du marketing événementiel

Accueil w-f-h-m-o

Boutiques

Accueil w-f-h-m-o blog

Aller au Glossaire Marketing

Glossaire Marketing – Définition du marketing événementiel
Terminologie Définition
Marketing événementiel

Il s’agit d’un ensemble de techniques marketing qui se traduit par la création d’actions, d’événements à fréquence régulière ou de manière exceptionnelle. Autrement dit le marketing événementiel est une:

Appellation générique donnée aux actions de sponsoring, de mécénat, de parrainage et à toute technique de communication reposant sur l’utilisation d’un événement quelconque, existant ou créé spécifiquement pour l’occasion – Decaudin.

L’objectif est de promouvoir la marque de l’entreprise ou son produit (service). Au delà de la promotion d’un produit, service ou d’une marque, ce type de marketing vise à marquer les esprits en attirant aussi bien l’attention des médias que celle du consommateur; c’est souvent l’image même de l’entreprise, ce qu’elle véhicule comme valeurs notamment qui doit subsister après la manifestation de l’événement.

Mais toute organisation peut recourir au marketing événementiel.

La manifestation de ce type de marketing, ponctuelle doit engranger les moyens nécessaires pour réunir beaucoup de personnes. Son lieu peut être public ou privé, géographiquement délimité ou non; sa durée variant de quelques heures à quelques jours avec des contraintes logistiques plus ou moins importants. La manifestation peut revêtir différentes formes: culturelle avec des conférences ou des expositions, sportive ou purement commerciale. Le public varie en fonction de ce contenu: clients fidèles ou potentiels.

Que recherche l’entreprise ou l’organisation par le marketing événementiel?

Renforcer l’image de l’entreprise: l’événement devient un moyen de communication fort qui peut démarquer l’entreprise de ses concurrents – Adidas dans la coupe du monde de football se positionne comme équipementier leader –
Fidéliser le client en le faisant participer à la manifestation sans qu’il ai à consommer mais qu’il garder à l’esprit un sentiment positif de la manifestation ce qui favorise la fidélisation du client qui va continuer d’aller inconsciemment ( l’événement a marqué positivement sa conscience), vers l’offre de cette entreprise plutôt qu’une autre, à offre similaire.

Accroître les ventes de l’entrprise de manière ponctuelle ou sur le long terme.

Quand faire du marketing événementiel:

Le calendrier, compte toutes les occasions pour célébrer un événement. Ce sont autant d’occasions d’accroître votre Chiffre d’Affaires (Anniversaire de la société, Vacances d’Hiver, Noël…)
Le marketing événementiel peut être pratiqué lorsqu’il y a des nouveautés dans l’offre de l’entreprise: pré-lancement d’un produit ou de son lancement, ouverture d’une nouvelle boutique…

Le marketing événementiel basé sur les performances de l’entreprise: lors de l’ouverture de la nième boutique…

Les médias comme outil du marketing événementiel de l’entreprise qui informe ses clients et prospects de son parrainage de tel ou tel événement, interview des dirigeants, conférence, participation à des salons…

L’entreprise pratique un marketing événementiel en utilisant les données de ces clients: anniversaire du client, bravo vous êtes le nième client abonné à notre magazine sur le marketing…
Les entreprises qui pratiquent un marketing événementiel ont des taux de transformation proche de 20 %, nettement supérieur au taux de succès moyen du marketing traditionnel – de l’ordre de 3 % (Gartner Group).

Définition du marketing de contenu ou Content marketing

Glossaire Marketing – Définition du marketing de contenu ou Content marketing
Terminologie Définition
Content marketing ou Marketing de contenu ou brand content pour les marques

Le content marketing ou marketing de contenu désigne les pratiques qui visent générer des prospects ou clients ou à fidéliser par l’offre de contenus informatifs ou ludiques (jeux vidéos, concours,…).

Ainsi,

Le content marketing en B to B est le fait de générer et entretenir des leads ou relations commerciales grâce à des contenus publiés sur un site web ou un blog. Les outils utilisés sont les contenus textes publiés sur un site web mais aussi des documents téléchargeables, forums, vidéos, conseils…

Le content marketing en B to C est appelé brand content ou contenu de marque et correspond aux contenus crées par les marques aux fins de communication en terme d’image ou de publicité. Ce contenu se décline sous différentes formes : texte, vidéo, images, forum, conseils et astuces sur internet ou à la télévision mais aussi sur support papier sans oublier la création d’événements liés par exemple aux dates clefs de l’entreprise – date anniversaire de création de l’entreprise notamment – c’est le marketing événementiel.

Le content marketing est aussi un excellent moyen de faire preuve de son expertise dans un domaine donné – professionnel ou autre.

Le marketing de contenu est une stratégie qui s’intègre dans la politique globale de marketing de l’entreprise qui elle-même se subdivise en politique du produit, de prix, de communication et de distribution – c’est le mix marketing ou politique des 4 Pselon la terminologie anglaise ( Product, Price, Promotion, Placement ou règle des 4 P).

L’objectif visé par le marketing de contenu est la promotion de l’identité de la marque en s’appuyant notamment sur son histoire, ses valeurs ou son univers.

Show Buttons
Hide Buttons
Aller à la barre d’outils