Blog W-F-H-M-Online Articles marketing, e-commerce, référencement et ses optimisations mais aussi le développement personnel

25.3.2014

Veille – Actualité marketing, business et SEO N° 15

Filed under: actualité seo marketing et business — Mélanie OUEDRAOGO @ 21:22

Ajouter à vos favoris

Join the conversation



Accueil w-f-h-m-o | Veille – Actualité marketing, business et SEO | N° 15

Veille – Actualité marketing, business et SEO (référencement, moteurs de recherche techniques et outils) N° 15

Vidéos & emailing commercial pour doper vos ventes

La vidéo est un excellent moyen d’attirer l’attention des internautes et favorise le taux de clic. Pourquoi ne pas l’intégrer à une campagne d’emailing? C’est en tout cas une des tendances forte du marketing par email qui se dessine.

La vidéo permet de synthétiser, de résumer et d’aller plus vite au but recherché surtout s’il faut un contenu textuel long pour expliquer le pourquoi de l’email. avec les images animées, un peu de texte, de l’humour… la vidéo permet de retenir l’attention du destinataire du message et de le pousser par un appel à l’action à cliquer sur un lien pour se rendre sur votre site: le taux d’ouverture et de clic est ainsi cinq fois supérieur à celui d’une campagne d’e-mailing traditionnelle. Et pour cause, c’est un outil qui vous permet de parler à l’internaute, de l’interpeller, de lui expliquer et de lui prouver par a+b la valeur de votre offre.

Avec la vidéo, la marque ou l’entreprise va aussi pouvoir mettre en avant son image, asseoir son image et la doper auprès de ses clients et prospects. La vidéo pouvant être partagée, attention au bad buzz! Le message vidéo dispose aussi d’une grande capacité virale, en effet il est possible de la partager sur ses réseaux sociaux, de l’intégrer à une page de son blog. La zone de prospection de l’entreprise (email, réseaux sociaux, blogs,…) s’élargie.

Le retour sur investissement de tel campagnes peut donc être impressionnant.

Comment s’y prendre pour intégrer une vidéo dans son message? À l’aide d’HTML5 et de la balise <video></video>. Les principaux clients messagerie sont à l’heure actuelle capable, de restituer les vidéos intégrées de la sorte au message email.

Lire l’article

Pour apprendre à créer vos propres vidéos professionnelles de vente

Secrets de vente

Google Author Rank plébisite le web social et le référencement naturel plus social se met en place

Avec l’arrivée de Google Panda – filtre de lutte contre les contenus de mauvaise qualité, Pingouin ( mise à jour de son algorithme pour lutter contre le webspam) et de son réseau social, la notion de référencement naturel s’est enrichie mais n’est pas devenue plus ardue. En effet à l’exigence de contenus et de liens du netLinking (interne et externe)de qualité viennent s’ajouter deux nouvelles donnes, dont l’une ne va pas sans l’autre: l’Authorship (permet de lier votre profil Google+ à l’ensemble de vos contenus publiés sur le web: blog, articles surdes sites tiers…, la photo de profil de l’auteur apparaissant dans les pages de résultat de Google) et l’Author Rank (termes utilisés dans la sphère SEO et s’inspirant du brevet Agent Rang de Google)

Qu’est-ce que l’Agent Rank? Il s’agit d’un brevet déposé par Google:

La présente invention fournit des méthodes et appareils, y compris les produits de programme informatique, les techniques de mise en œuvre pour la recherche et le classement des sources d’information liées. Les techniques comprennent la réception de plusieurs éléments de contenu à partir d’un corpus d’éléments de contenu, recevoir les signatures numériques constitués chacun par l’un des multiples agents, chaque signature numérique associant l’un des agents en un ou plusieurs des éléments de contenu, et attribuer un score à un premier agent des agentsmultiples, dans lequel le score est basé sur les éléments de contenu associés avec le premier agent par les signatures numériques. – United States Patent – Inventeurs: Minogue, David (Palo Alto, CA) , Tucker, Paul A. (Mountain View, CA) – Assigné à:
Google Inc. (Mountain View, CA)

Maintenant la question qui se pose est: Google prend-il en compte ces deux éléments comme critères dans son nouvel algorithme? A quoi servirait l’authorShip sinon à mettre en évidence dans les résultats de recherche du moteur les contenus dont les auteurs font preuve d’expertise.
Ce que semble confirmer d’Eric Schmidt, executive chairman et ancien PDG de Google: selon lui, les contenus vérifiés ie liés à un profil Google+ seront mieux classés que les contenus non vérifiés. Le coût réel de cet anonymat, alors, pourrait être le manque de pertinence (les internautes préférant cliquer sur les liens de contenus dont l’auteur est connu de Google.

Qu’en est-il de l’authorRank, Google est-il enfin prêt à générer des SERP avec prise en compte de ce facteur dans son algorithme, est-ce déjàeffectif?

Tous les éléments semblent en tout cas présents pour que grâce à votre activité sur le réseau social Google+ et à votre expertise – production régulière de contenus utiles aux internautes, vous amélioriez votre positionnement dans les pages de résultat du moteur de recherche.

L’activité sur le réseau regroupe toutes les interaction avec vos différents cercles et les autres experts de votre domaine. Ce qui est essentiel dans la construction de votre e-reputation et asseoir danc votre expertise. Avec comme résultat final une première place dans les résultats de recherche Google!

Lire l’article

Matt Cutts – Fils d’Ariane vs Googlebot?

En référencement on parle souvent d’optimisation onPage et ce travail passe aussi par la construction de fils d’ariane(en référence au de mytologie grec dans lequel Thésée retrouve la sortie du labyrinthe grâce au fil que lui a donné Ariane) ou breadcrumbs (en référence au contedes frères Grimm – Hansel et Gretel dans lequel des enfants retrouvent leur chemin grâce à des miettes de pains jetés sur leur chemin en allant dans la forêt ou leurs parents voulaient les y perdre ). Ces fils d’ariane sont un moyen de situer l’internaute sur le site depuis la page sur laquelle il se trouve. Ce qui facilite sa navigation (il n’est pas perdu en allant d’une page à l’autre) Mais c’est aussi un moyen d’indiquer au robots la hiérarchie des pages de votre site, en mettant en évidence le ou les mots-clefs de chaque page. Une page peut ainsi avoir comme fil d’ariane : Accueil >> outils SEO >> optimisation OnPage >> fil d’Ariane.

Mais dans le but de faciliter la navigation sur votre site et de favoriser l’indexation de vos pages, est-il possible voir recommandé d’utiliser plusieurs fils d’ariane?

C’est la question que pose un internaute à Matt Cutt – Responsable de l’équipe antispam de Google, à propos de son site e-commmerce comportant plusieurs catégories.

Beaucoup de mes articles appartiennent à plusieurs catégories sur mon site de commerce électronique. Puis-je placer plusieurs breadcrumbs(fils d’ariane) sur une page? Est-ce que cela nuit au travail de Googlebot? Comprenez-vous vraiment la logique structurale de mon site?

Le fil d’ariane en facilitant la navigation sur votre site et en aidant les robots (mise en évidence de l’arborescence de votre site) est donc un des outils d’optimisation onPage pour le référencement naturel à ne pas négliger.

Mais les fils d’ariane multiples (sur deux lignes ou plus) peuvent-ils avoir la même fonction d’optimisation (SEO) bien qu’ils participent à mieux guider l’internaute?

Lire l’article et la vidéo

Comment démarrer votre propre affaire en vous libérant de la technique et du marketing

Des outils marketing pour réussir ses activités en ligne: affiliation, tpe, blogging, à vous de jouer!

Créer et vendre son produit d’information | Formation Vidéo de Vente | Conférences du Défi 24 Heures | Publicité Gratuite Efficace | Plugin WordPress Booster | Créer des Accroches visuelles efficaces |

Comment vendre 5 fois de plus grace aux vidéo de vente

 


 

18.3.2014

Veille – Actualité marketing, business et SEO N° 14

Filed under: actualité seo marketing et business — Mélanie OUEDRAOGO @ 21:28

Ajouter à vos favoris

Join the conversation



Accueil w-f-h-m-o | Veille – Actualité marketing, business et SEO | N° 14

Veille – Actualité marketing, business et SEO (référencement, moteurs de recherche techniques et outils) N° 14

Création de contenus – Ce que doit être le journalisme selon Richard Gingras

Richard Gingras – Senior Director de Google News et de Google+ lors d’une conférence a donné sa vision du journalisme de demain, mais c’est déjà vrai aujourd’hui. Partant du constat qu’avec les NTIC, l’internet en particulier, nous sommes tous appelés à devenir journaliste, si nous ne le sommes déjà. en effet, avec le numérique tout un chacun peut écrire des articles, tenir un blog, être actif sur les réseaux sociaux et y relayer ses contenus et d’autres. Selon Richard Gingras, cette créativité agit favorablement sur l’ensemble du secteur des médias

La multiplications de devices (pc, tablettes, portables) a eu pour effet de doper la demande d’informations, le consommateur ne s’est jamais autant préocupé de se tenir au courant de ce qui se passe dans le monde, dans son univers…

Comment sortir du lot de l’offre de contenu? En faisant preuve d’expertise. C’était vrai hier et ça le sera encore plus demain. et il semble que c’est cette recherche du « plus » qui fera la différence. Cependant, force est de constater qu »elle n’est pas souvent au rendez-vous dans les médias traditionnels. La recherche du sensationnel prend souvent le dessus avec de gros titres comme si on allait avoir droit à une révélation et rien dans l’article ou dans l’émission ou le reportage (télévision)! L’infotainement semble prendre le dessus et se développe depuis les années 90 aux USA mais aussi dans d’autres parties du monde comme la France. Mais il existes émissions télévisuelles de type info-divertissement dont le but est plus de divertir tout en informant; mais c’est un concept particulier par rapport au journal d’information à la télévision. Vous remarquerez que certains médias traditionnels ou dits sérieux font la part belle aux peoples!

Pour Richard Gingras, nous vivons actuellement une révolution sociale, celle des réseaux qui invite à entrer dans des communautés, à suivre des marques ou des personnes. Et c’est via la recherche sur les moteurs comme Google et ces réseaux sociaux que les médias pourront développer leur audience (trafic ciblé pour de meilleurs taux de conversion). En effet plus de 50% des lecteurs occasionnels arrivent sur les sites d’information par un moteur de recherche ou via un lien sur les réseaux sociaux. Les données sociales et géographiques peuvent donc être utilisées afin d’offrir les contenus adéquats à chacun (personnalisation).

Qu’en est-il du modèle économique des médias?

Balayé. On est passé d’un modèle économique basé sur la demande à un modèle basé sur l’offre ou il devient indispensable de créer la demande non exprimée contrairement au modèle basé sur la demande ou il s’agissait de satisfaire une demande exprimée, existante. Les médias doivent tenir compte du changement du mode de consommation des news et qui a induit un nouveau mode de distribution (consommation à l’article, abonnement mensuel…). La recherche de consommateurs potentiels va donc se traduire par un marketing de l’offre pour vendre ce qu’ils produisent : un exemple de la filière inversée de l’économiste John Kenneth Galbraith qui veut que l’entreprise pousse le consommateur à l’achat en utilisant le marketing publicitaire. Ce n’est pas la demande qui commande l’offre mais bien le contraire.

Ce sont les entreprises qui imposent des produits aux consommateurs, et non l’inverse – John Kenneth Galbraith, livre L’Ère de l’opulence

Afin d’imposer leurs offres de contenus, les médias doivent donc rivaliser en terme de qualité de l’information créée, ce qui implique que les journalistes ont à apprivoiser de nouveaux outils de travail ainsi que les langages de création de pages web; en particulier le HTML, maîtriser des notions clefs en matière d’optimisation de contenus pour les robots des moteurs de recherche sans oublier l’intérêt de l’internaute (le contenu qui lui est proposé doit lui apporter une information utile), ils doivent aussi développer sans cesse leur expertise dans leur domaine.

Mais attention à ce que la création de contenus vise toujours l’intérêt de l’internaute et ne soit pas une fin en soi ie produire pour vendre toujours plus. En effet le consommateur dispose de moyens de contrôler, comparer les offres qui lui sont adressées (avis de consommateurs: un moyen simple de favoriser son positionnement dans les SERP à condition de procurer aux consommateurs des contenus de qualité). Et la qualité dure! Et ces pages de contenus doivent devenir les principaux tunnels vers la conversion du prospect ou de l’internaute en client. La home page ne doit plus être analysée comme la seule page principale d’un site en matière de conversion, il y en a autant qu’il y a de pages de contenus.

Et quelles formes de contenus sont à favoriser pour que des liens internes puissent être tissés au fur et à mesure que des contenus sont crées?

Lire l’article

Comment créer plus d’engagement sur le réseau social Twitter?

Le réseau social Twitter de microblogging est aussi un outil marketing. Comment s’y prendre avec 140 caractères maximum par tweet pour créer de l’interaction avec vos followers, de l’engagement :

Les marques doivent en permanence veiller sur leur notoriété. Les réseaux sociaux comme Twitter leur offre la possibilité de rencontrer des consommateurs engagés qui vont travailler en quelque sorte pour eux et gratuitement (les RT, le partage de liens et vidéos de la marque…).

Mais ce n’est pas tout. La notoriété c’est bien mais encore faut-til qu’elle soit bonne. Ces internautes qui suivent les marques doivent donc devenir leur ambassadeurs et prescripteurs afin de propager une image positive de la marque. Cette forme de marketing engendre moins de côut qu’une campagne marketing traditionnelle (de communication en terme d’image ou à caractère commercial). Mais un bad buzz peut balayer ce que l’entreprise a tissé avec les consommateurs (une forte réactivité est indispensable alors pour corriger et faire oublier le faux pas).

Enfin, l’objectif final étant de développer son CA. Les ambassadeurs sociaux de la marque sont des internautes déjà clients ou en passe de le devenir car conquis par tout ce que représente la marque. Ils vont donc communiquer à leur entourage familial et social leur l’enthousiasme et l’admiration qu’ils vouent à la marque et ses produits. L’entreprise gagne ainsi de futurs clients sur recommandation de leurs proches.

Et acheter les produits de la marque c’est rejoindre sa communauté et partager les mêmes valeurs. De futurs ambassadeurs et prescripteurs en somme (en ligne, par le bouche-à-oreille…)

Il est donc indispensable que les marques investissement dans le développement de l’engagement de leurs followers.

Mais quels sont les moyens à utiliser pour effectivement créer de l’engagement et avoir des ambassadeurs et prescripteurs et doper son CA?

Lire l’article

Formation WordPress Gratuite

 

Secrets de vente

Le selfie outil de communication marketing?

Selfie est un terme dérivé du mot self qui signifie soi-même. C’est un autoportrait prise par soi-même à l’aide d’un appareil de photos numérique (smartphone) qui est ensuite mis en ligne sur les réseaux sociaux comme: Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr, et autres Flickr. Cet autoportrait peut servir de photo de profil. Mais lorsqu’il est réalisé avec la présence volontaire ou non de tierces personnes (célébrités), il devient objet de communication marketing.

Mais les selfies ne datent pas d’aujourd’hui. Les appareils photographiques Brownie du début du 20ième siècle permettait la prise d’autoportraits à l’aide d’un miroir. En 2000 naissent les selfies de MySpaec, appelés MySpace pic. Ce mode de prise de photos va se développer avec les caméras frontales des smartphones ainsi que les appareils photos numérique avec déclenchement à distance. Mais le selfie vidéo se développe aussi (vidéos YouTube dans le domaine culinaire, artistique, sportif… ou l’internaute montre son savoir faire). Le développement fulgurant de ces selfies sur les réseaux sociaux en tre 2012 et 2013 en font le mot de l’année 2013 (Oxford Dictionaries). Tout le monde pratique ce nouvel art photographique, les personnalités cèdent aussi à cette tendance: un selfie du pape François avec de jeunes est diffusé sur internet, : les Clinton, Bill Gates, les stars (cinéma, musique, sport…), un réseau social a été créer et est dédié aux selfies – http://shots.me/

Mais ces autoportraits sont analysés comme des objets de narcissisme, mais sans conséquences négatifs selon les psychologues.

C’est un moyen de se mettre en avant lors d’un événement généralement heureux et l’image permet de dire quelque chose sans contenu textuel. L’image en elle-même étant très parlante. Pour l’e-réputation c’est un outil qui peut être utilisé dès lors que vous savez exactement le message que vous voulez transmettre ou l’idée que vous voulez illustrer.

Mais pas uniquement de grandes marques commencent à utiliser les selfies dans leurs campagnes marketing.

Lire
l’article

une étude d’opinionway & fevad sur l’engagement client dans l’e-commerce, ça booste le CA

L’engagement client, une expression employée pour désigner les clients qui s’activent à faire de la publicité pour leurs boutiques en ligne préférées. Cet engagement est visible sur les réseaux sociaux, les blogs. Mais d’autres moyens sont utilisés par ces consommateurs satisfaits de leurs boutiques en ligne (communication mobile, emails, bouche-à-oreille…)

Comment mesurer un tel engouement actif capable de booster le CA de ces e-commerce?

OpinionWay se sont intéressés au sujet et la Fevad a publié le résultat de leur étude sur l’engagement des consommateurs pour leurs e-commerces favoris.

Avec l’accès à internet, les e-acheteurs ont pris le pouvoir sur les entreprises ‘marques, boutiques en ligne). En effet ils disposent de moyens d’informations et de d »expression et de communication via les réseaux sociaux (avis, notes, likes…) mais aussi sur les sites de vente en ligne.

Peut-on conclure hativement que le client ayant la possibilité d’aller voir ailleurs est devenu volatil, impossible à fidéliser?

L’étude d’ OpinionWay vise à mettre en évidence :

Quelle est la qualité et le degré de la relation client pour que puisse naître l’engagement (client ambassadeur de son site e-commerce favori)

Dans quelles conditions naît l’engagement du client? Ici, c’est au site d’ecommerce de créer les conditions favorables afin de fidéliser ses clients et ainsi les convertir en prescripteurs de leurs produits ou services: l’image du site doit inspirer confiance et respect; conformité des produits etrespect des délais de livraison…

Le client engagé a-t-il un profil type, en terme de panier moyen, de revenus, d’âge…?

Enfin, quel, sera le comportement d’un client engagé? Je vous renvoye à l’article ci-dessus sur l’engagement et les marques sur Twitter.

Lire l’article

Créer et vendre son produit d’information | Formation Vidéo de Vente | Conférences du Défi 24 Heures | Publicité Gratuite Efficace | Plugin WordPress Booster | Créer des Accroches visuelles efficaces |

 


 

6.3.2014

Actualité marketing, business et SEO N° 13

Filed under: actualité seo marketing et business — Mélanie OUEDRAOGO @ 20:58

Veille et actualité marketing, business et SEO (référencement, moteurs de recherche techniques et outils) N° 13

Ajouter à vos favoris

Join the conversation




Accueil w-f-h-m-o | Veille – Actualité marketing, business et SEO

Veille – Actualité marketing, business et SEO (référencement, moteurs de recherche techniques et outils) N° 13

Emailing – Quand la personnalisation
devient la clef de succès de vos campagnes

L’email marketing est une technique de marketing direct qui permet de prospecter de nouveaux clients, de fidéliser les clients existant et enfin de réactiver une liste dormante de prospects ou d’anciens clients.

C’est un outil marketing qui peut se révéler très efficace pour peu que les règles élémentaires de l’emaiiling soient respectées.

L’une de ces règles est la personnailisation du message email.

Une étude récente de Experian Marketing Services fait apparaître que le taux de conversion est égale à 6 fois celui d’un email non personnalisé! Ce fort taux de conversion est atteint grâce à des campagne emailing personnalisées, cross-canal, mais aussi à l’intégration de boutons de partage sur les réseaux sociaux. Autrement dit, une campagne d’emailing personnalisée permet d’obtenir un taux d’ouverture de plus de 29% et un taux de clic de plus 41%.

Qu’est-ce que le cross-canal ?

Il s’agit d’une stratégie de distribution qui combine plusieurs moyens de vente des produits de l’entreprise (magasin physique, site web : qui doit être optimisé pour les mobiles, ). L’objectif étant de créer une synergie qui dopera les ventes. Mais les différents canaux doivent être complémentaires et non se canibaliser, enfin ils doivent correspondre à des voies que le consommateur privilégie pour faire ses achats.

L’importance que revêt le cross-canal va croissant avec le développement du multi-device (pc, smartphone, tablette) en effet d’après le rapport annuel Digital Marketer 2013 :

Si 8% des individus ayanrt un Smartphone ont déjà acheté via leur mobile, c’est déjà 40% des tablonautes qui achètent en ligne depuis leur tablette.
D’autre parts, 59% des adultes interrogés disposent d’au moins deux appareils différents leur permettant d’accéder à leurs boîtes emails chaque semaine et de lire des messages commerciaux. Le nombre d’appareils connectés par jeune adulte et de ceux de la tranche 35 ans à 49 ans est supérieur à
3.

Enfin les personnses interrogées de moins de 34 ans considèrent qu’un échange par texte est aussi important qu’un échange téléphonique, ce qui est favorable à l’emailing.

Mais la pluspart des entreprises utilisant cet outil marketing n’obtiennent pas les résultats escomptés.

Leurs base de prospects est-elle le résultat d’une collecte de données en op-in/op-out, de listes louées ou achetée?

Pour qu’une campagne d’emailing soit un réel succès, il est indispensable de personnaliser et pour pouvoir personnaliser il faut réaliser une collecte de données (adresse mail, nom, prénom…) à compléter ultérieurement (centre d’intérêt, domaine d’activitén, situation familiale…) afin d’affiner la personnalisation, par exemple: selon l’âge, la fréquence d’achat, situation géographique..

Autre article sur le sujet


Plugin wordpress, Créez votre liste réactive de prospects pour gagner vraiment en ligne

 

 

Secrets de vente

Marketing – Growth Hacking, kesako

Le Growth hacking est une technique qui vient des startups du domaine technologique, pour lancer la croissance de leurs activités. Cette technique fait appel à la créativité, à la technique, l’analyse, aux indicateurs sociales dans le but de vendre les produits de l’entreprise nouvelle et pour lui donner de la visibilité: faire en sorte qu’elle soit connue et reconnue par le consommateur. Ce n’est donc pas seulement en marketing qu’il est question de hacking, mais l’aboutissement de tout le travail de hack passe aussi par le marketing dont l’objectif est de vendre les produits de l’entreprise. Le hacker va alors choisir des outils nouveaux, non conventionnels pour communiquer sur ce qu’il veut vendre (vidéo qui crée un buzz positif, viral)

Mais plutôt que de faire appel au marketing dit traditionnel (publicité via les médias traditionnels comme la télévision ou même des bannières sur internet ou encore les magasines, l’e-mailing…), les Growth hackers vont utiliser les médias sociaux seuls capables de leur offrir les moyens de créer de la viralité autour de leur activité et vers tout leur contenu afin de créer des interactions avec le public (vidéos, jeux & concours, article…) et de le guider vers l’achat. Parallèlement à cet aspect marketing, qui doit être résduit au moindre coût, existe l’aspect technique, comme par exemple ma création d’un site web qui offre à l’utilisateur la meilleure expérience possible (rapidité d’affichage des pages, navigation bien construite qui ne perd pas l’internaute sur le site, des appels à l’action positionnés
aux endroits adéquats sur les pages du site – page d’accueil, pages produits…)

En effet le souci premier à résoudre est de réussir le lancement de l’entreprise qui commence avec peu de moyens financiers. Le lancement doit aboutir à une croissance forte, rapide afin de faire rentrer des fonds dans l’entreprise, ensuite seulement il pourra être question de budget à allouer au marketing de la startup. Alors que les entreprises anciennes qui ont un budget pour leur marketing sont à chercher à développer leur notoriété, les startups vont chercher d’abord à prospecter et à convertir le maximum de prospects avec peu de moyens. Il en résulte une utilisation de méthodes peu conventionnelles en marketing.

 

Les meilleures boutiques en ligne avec cashback, des économies en argent sur tous vos achats

Mais comment définir le growth hacker?

Le Growth Hacker doit avoir des compétences dans divers domaines de l’entreprise, être capable d’innovation ce qui implique une grande ouverture d’esprit.

Les marketeurs peuvent être vus comme des Growth Hacker dans la mesure ou ils doivent souvent faire preuve d’ingéniosité pour vendre leurs produits ou services. Ainsi ils doivent maîtriser l’usage des réseaux sociaux pour savoir créer de la viralité à partir de leurs contenus (articles, vidéos, concours,…), ils doivent aussi tenir des blogs ou sites qui favorisent l’expérience utilisateur et maîtriser des notions comme l’appel à l’action pour en faire usage de manière productive. Sans oublier le netLinking, l’optimisation on page de leur site pour le référencement naturel en d’autres termes les marketeurs doivent aussi faire du SEO ce qui exige un investissement en temps (s’ils ne confient pas la tâche à un tiers).

Il y a donc beaucoup d’actions marketing, de référencement et de réalisations techniques (plus ou moins pointues) qui peuvent être réalisées par un marketeur et qui nécessitent surtout un investissement en temps (apprendre, dupliquer un modèle économique). En accomplissant de telles actions et en faisant appel à sa créativité avec une ouverture aux nouveautés, les marketeurs font du growth hacking puisque toutes leurs actions ont pour but de vendre, de développer leur base de clients (ils prospectent par conséquent en continu).

Le growth hacking en marketing est-il pour autant incompatible avec le marketing traditionnel ?

Les deux formes sont au contraire complémentaires: par exemple la prospection conduit obligatoirement à une exploitation des bases de prospects ciblés au moyen de campagnes d’e-mailing à caractère commercial. Mais certaines startups devenues de grandes sociétés ou développant leur modèle économique comme Facebook, Twitter n’ont pas recours à l’emailing pour se développer ou vendre leurs services en matière de marketing. Ne serait-ce pas superflu par ailleurs, compte tenu des millions de visiteurs quotidiens sur ces plateformes?

A propos de marketing par email, si vous avez une activité en ligne, les techniques de l’emailing doivent être maîtrisées afin de vous assurer les meilleurs taux de conversion possible. Cliquez sur le lien ci-dessous :

Ces deux forment de marketing finissent donc par se rejoindre et se compléter avec la croissance de l’entreprise.

Pour conclure pensez-vous que les marketeurs pratiquent le growth hacker plus que le marketing traditionnel?
Meilleur taux de délivrabilité de vos Emails et meilleurs taux de conversion

Business – Les avantages d’être actif sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, c’est près de 1.730 milliards d’internautes actifs sur les réseaux sociaux. Ce qui représente près de 63% du nombre total de connectés (2.749 milliards d’internautes ce qui représente 38.80% de la population mondiale, au premier trimestre 2013 selon L’Union Internationale des Télécommunications. Ces chiffres sont en croissance continue.

D’un point de vu marketing et de référencement, les réseaux sociaux sont devenus des plateformes incontournables. En effet plus de la moitiés des internautes sont inscrits sur ces réseaux dont les principaux sont Facebook, Google+, Twitter, Instagram (les généralistes) et les réseaux professionnels comme viadéo, linkedIn. Des réseaux sociaux òu chacun affiche ses goûts, aspirations, âge… Tous les éléments y sont réunit pour que les entreprises puissent cibler leurs prospects. L’entreprise doit donc maîtriser ces outils de communication à très fort potentiel commercial et de marketing de l’image

Les réseaux sociaux peuvent donc procurer aux entreprises beaucoup d’avantages à caractère commercial: gagner de nouveaux clients, fidéliser les anciens.

En terme d’image (améliorer et développer l’image d’une marque) par la communication (tweets, post, hangouts, videos) auprès de sa cible et auprès de collaborateurs potentiels.

En terme de coûts : toucher le plus de prospects ciblés possible à moindre coût

En terme de positionnement dans les SERP en particulier ave Google+ et l’autorship

Lire l’article

Google – Les backLinks participent-ils à la qualité des SERP?

Les backlinks sont un moyen de tisser sa toile sur le web ie d’accroître sa visibilité sur des sites tiers. Mais lorsque ces liens sont de qualité ils favorisent un meilleur positionnement de votre site dans les SERP de Google notamment.

Aussi est-il tout à fait normal de se poser la question du devenir des SERP sans ce tissage continu de toiles dans la toile.

C’est la question qu’a posé un internaute britannique à Matt Cutts, en ces termes ::

Salut Matt, est-ce que le grand Google a une version du moteur de recherche qui exclu totalement toute pertinence des backLinks? Je me demande à quoi pourrai ressembler la recherche et je suis curieux de l’essayer!

Apparemment, Google s’est posé cette question et a même effectué des test selon son chef anti webspam. Néanmoins il indique que les résultats ne seront pas rendus publics. Mais il laisse entendre que le test n’abonde pas dans le sens de l’hypothèse d’un moteur de recherche ne prenant pas en compte les backLinks et que les résultats de recherche étaient bien pires que lorsque les backLinks entrent dans la détermination du positionnement dans les SERP Google..

Aussi le jeu du Link-building de qualité est toujours de mise mais Google doit continuer sa lutte antispam pour améliorer sans cesse la qualité de ses résultats de recherche.

Voir
la vidéo

Les couleurs tout un langage pour votre marketing

Notre cerveau – subconscient – réagit aux mots mais aussi aux couleurs. Ainsi, le consommateur va donner de manière inconsciente aux couleurs des significations particulières.

En marketing ont utilise cette capacité à réagir de notre cerceau aux couleurs, pour concevoir des messages commerciaux ou de communication en utilisant les couleurs adéquats, pour que le message soit perçu positivement. Mais quelle est la signification des couleurs dans ce domaine et dans l’inconscient collectif?

  1. La couleur blanche symbolise la pureté ou la simplicité, la fraicheur (crèmes de soins)
  2. La couleur noire symbolise la sophistication (voitures)
  3. La couleur bleue symbolise la confiance, la fiabilité (logos des banques)
  4. La couleur verte symbolise l’écologie, le respect de l’environnement. elle est aussi associée à la notion d’espérance et de chance
  5. La couleur jaune symbolise la joie, l’énergie, elle est stimulante, éveille l’appetit.
  6. La couleur orange symbolise l’équité et de l’accessibilité ou ouverture d’esprit, l’optimisme. Mais elle est tonique, on l’associe à la bonne humeur mais aussi à la créativité.
  7. La couleur rouge symbolise la chaleur, l’énergie positive mais l’inconscient collectif l’associe au sang, à ce qui est violent, qui attire ou révulse. Il faut donc savoir l’associer avec d’autres couleurs plus apaisantes ou neutres.
  8. La couleur violette symbolise la royauté, ce qui a de la valeur (univers de la beauté). Mais on l’associe aussi à la douceur, au rêve voire à la mélancolie ou à la solitude. Enfin, le violet est considéré comme ayant des vertues apaisantes sur les esprits
  9. La couleur rose symbolise la douceur, l’apaisement. d’après les scientifiques, le système endocrinien en est ralentit et on est physiquement plus détendu lorsque l’on voit du rose.

Article sur le même sujet

Comment créer sa liste rapidement et facilement...

 

Comment démarrer votre propre affaire en vous libérant de la technique et du marketing
Les meilleures boutiques en ligne avec cashback, des économies en argent sur tous vos achats

 


 

Powered by WordPress